TRAITEMENT DES EAUX USÉES: LE NPD S'INQUIÈTE D'UN NOUVEAU FARDEAU IMPOSÉ AUX MUNICIPALITÉS

Le gouvernement doit élaborer un plan de financement pour protéger à la fois l’environnement et les finances publiques

Photo : Pêches et Océans Canada

 

MONTRÉAL – Le NPD exige du gouvernement conservateur qu’il mette en place un plan de financement pour permettre aux municipalités de mettre à niveau leurs installations de traitement des eaux usées.

De nombreux cas inquiétants de débordement des eaux usées ont été recensés ces dernières années. Par exemple, le poste de pompage principal de St-Jean-sur-Richelieu a débordé de 103 à 149 fois chaque année entre 2008 et 2011, tandis que le réseau desservant Beloeil et Mont-Saint-Hilaire a débordé à 1147 occasions l’an dernier.

«C’est une aberration qu’en 2012, on déverse encore des eaux usées non traitées dans nos cours d’eau, indique la porte-parole adjointe de l’opposition officielle pour l’environnement, Anne Minh Thu Quach (Beauharnois–Salaberry). Resserrer les normes environnementales était nécessaire, mais il faut aussi s’assurer que les municipalités aient les moyens de s’y conformer.»

Rappelons que mercredi, le ministre de l’Environnement Peter Kent a annoncé la création de normes pancanadiennes afin de limiter les substances nocives rejetées par les systèmes de traitement des eaux. Environ le quart des municipalités du pays devront rénover leurs infrastructures pour s’y conformer. Or, le ministre refuse de dire où les municipalités doivent trouver les fonds pour y parvenir.»

«Les municipalités reconnaissent la nécessité de modernisation de leurs équipements, mais elles doivent en avoir les moyens, dit le porte-parole du NPD en matière de transport, infrastructures et collectivités, Robert Aubin (Trois-Rivières). C’est irresponsable de la part des conservateurs d’imposer de nouveaux coûts aux municipalités sans leur offrir un soutien financier adéquat.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec
514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca