Pyrrhotite dans un hôpital de Shawinigan: Robert Aubin exige l'aide du gouvernement fédéral

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

7 juin 2013

OTTAWA — L’inaction et l’indifférence du gouvernement fédéral dans la crise de la pyrrhotite choquent profondément le député néo-démocrate Robert Aubin (Trois-Rivières). Aujourd’hui encore à la Chambre des communes, il a demandé formellement que des mesures soient enfin prises pour régler la situation et pour aider les victimes.

 Mercredi, on a découvert que la structure du CSSS de l’Énergie à Shawinigan est aux prises avec la pyrrhotite. « Un niveau supplémentaire est atteint, puisque la pyrrhotite touche maintenant une infrastructure publique de santé et non plus une résidence individuelle » constate amèrement Robert Aubin.

 Les conservateurs refusent de s’impliquer dans ce dossier, prétextant qu’il s’agit d’un problème exclusivement de juridiction provinciale. Or, le député rappelle que l’Assemblée nationale du Québec a adopté une motion unanime exigeant l’aide du gouvernement fédéral afin d’indemniser les victimes de cette épidémie régionale.

 Malgré cette demande, les conservateurs refusent toujours d’assumer leur responsabilité dans ce dossier. « Le gouvernement conservateur radote la même cassette, sans même écouter ma question. C’est terriblement décevant », ajoute Aubin. « Les victimes de la pyrite ont été indemnisées par le fédéral, il n’y a donc aucune raison pour ne pas  en faire de même avec les victimes de la pyrrhotite. Est-ce que le ministre va regarder l’hôpital se détériorer jusqu’au jour où il devra fermer ses portes ? »

 

-30-