Le NPD veut annuler la réforme de l'assurance-emploi

Le porte-parole Robert Aubin propose un plan concret pour 2015

LA POCATIÈRE — Trouvant complètement inacceptable le saccage de l’assurance-emploi orchestré par le gouvernement conservateur, le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’assurance-emploi, Robert Aubin, redouble d’efforts pour annuler cette réforme ratée.

«Dès le début, le NPD s’est opposé à cette réforme et après des mois de consultation sur le terrain, la conclusion s’impose d’elle-même: la réforme de l’assurance-emploi est un échec pour l’économie et il faut y mettre fin», a affirmé le député Robert Aubin (Trois-Rivières) de passage à La Pocatière dans le cadre de sa tournée nationale.

C’est pourquoi au lendemain de l’élection d’un gouvernement néo-démocrate, en 2015, le NPD s’engage à annuler la réforme de l’assurance-emploi.

«Le NPD fera alors ce que le gouvernement conservateur aurait dû faire avant d’imposer sa réforme malavisée, c’est-à-dire consulter et adapter le régime d’assurance-emploi, qui célèbrera le 75e anniversaire de sa création, aux réalités du marché du travail et aux besoins des travailleurs et des entreprises, qui ont bien évolué depuis son instauration.»

Le NPD évaluera toutes les pistes de solutions. «Ici dans le Bas-Saint-Laurent, le saccage de l’assurance-emploi affecte des industries saisonnières très importantes pour l'économie de la région telles que le tourisme, la foresterie, les pêches et l’agriculture, a rappelé le député François Lapointe (Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup). Je suis content que notre porte-parole, M. Aubin, vienne en personne nous présenter la façon dont le NPD compte agir, à court et à moyen terme, pour contrer la réforme des conservateurs.»

«D’ici là, il faut continuer à se battre contre le saccage du programme d’assurance-emploi par le gouvernement conservateur, qui est un affront aux travailleurs saisonniers et une attaque directe envers nos régions», a conclu M. Aubin.

-30-