LE NPD EXIGE UNE STRATÉGIE PANCANADIENNE EN MATIÈRE DE TRANSPORT EN COMMUN

27 AVRIL 2012

 Les Canadiens méritent mieux que l’inaction des conservateurs; ils méritent un système de transport en commun rapide et abordable

QUÉBEC – Puisque le budget des conservateurs ne propose rien de concret quant au transport en commun, le NPD a réitéré aujourd’hui sa demande pour la création d’une stratégie pancanadienne en matière de transport en commun. Le porte-parole adjoint du NPD en matière de transports, Robert Aubin et la députée Annick Papillon (Québec) ont mis l’accent sur le fait que les Québécois, tout comme les Canadiens de partout au pays, en ont ras le bol des embouteillages et du temps accru qu’ils doivent consacrer à leurs déplacements entre la maison et le travail, les privant ainsi d’un temps précieux avec leurs proches.

Une campagne sur Twitter se fera d’ailleurs le porte-voix de la frustration vécue par les usagers du transport en commun qui exigent que des mesures concrètes soient adoptées par le fédéral.   

«Le refus des conservateurs de subventionner adéquatement le transport public montre à quel point ils se fichent des problèmes liés à cette question, a affirmé le député de Trois-Rivières, Robert Aubin. L’appel à tous pour appuyer une stratégie pancanadienne de transport en commun se fait, ce matin, dans de nombreux centres urbains du pays où les services de transport collectif sont inaccessibles, inadéquats ou inabordables. Alors que les conservateurs voient le développement d'une telle stratégie comme une dépense, le NPD y voit plutôt un investissement à long terme.»

Le NPD entend augmenter la pression exercée sur le gouvernement conservateur avec le lancement d’une campagne sur les réseaux sociaux qui encourage les usagers à partager leurs histoires de transport en commun. À l’aide des mots #bonneexpérience, #expériencenulle et #sauvequipeut, les Québécois peuvent utiliser Twitter afin de publier des commentaires et des photos des éléments positifs, des éléments négatifs et des éléments qui ont désespérément besoin d’amélioration dans leur réseau de transport en commun. 

« Tous les citoyens ont droit à du transport en commun abordable et fiable, a ajouté Annick Papillon. Les usagers en ont assez des promesses en l’air et des retards. Ils méritent mieux. Le temps est venu de prendre la question de transport en commun au sérieux et de refaçonner l’un des services les plus fondamentaux sur lequel les citadins comptent chaque jour. »

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:
David Patry, attaché de presse, Services au caucus du Québec
514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca