LE NPD DÉPLORE L'ANNONCE DE LA FERMETURE DU BUREAU DE POSTES CANADA À BAIE-COMEAU

Les citoyens de la région font les frais des compressions aveugles du gouvernement conservateur  

MANICOUAGAN — La fermeture du bureau de Postes Canada à Baie-Comeau privera les citoyens de la région d’un service de proximité important, dénonce le député néo-démocrate Jonathan Genest-Jourdain (Manicouagan).

 La fermeture, qui s’inscrit dans une série de compressions à Postes Canada qui a mené à l’abolition de quinze bureaux au pays, a été confirmée il y a quelques jours. «Je ne comprends pas pourquoi les conservateurs s’entêtent à réaliser des économies de bouts de chandelle sur le dos des citoyens et de leurs services de proximité, déplore M. Genest-Jourdain. C’est une décision idéologique qui fera du mal à l’économie de notre région.»

 De son côté, le porte-parole du NPD en matière de transports, infrastructure et collectivités, Robert Aubin (Trois-Rivières), estime que cette décision est typique du manque de respect des conservateurs à l'égard de Postes Canada, ses clients et ses employés.

 «D’ici la fin de 2012, Stephen Harper aura fermé plus d’une trentaine de bureaux de poste depuis le début de son mandat. C’est un véritable démantèlement de Postes Canada que poursuivent les conservateurs. On ne voit pas dans ces décisions comment Postes Canada pourra se moderniser si l'entreprise s'éloigne un peu plus de ses clients. Encore une fois, les objectifs commerciaux passent devant les intérêts publics», conclut M. Aubin.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Martin Roy, attaché de presse, Service au caucus du Québec
418-473-9908 ou martin.roy@parl.gc.ca
Frédéric Dowd, adjoint parlementaire du député Robert Aubin,
Tel : (613) 992.2349 ou robert.aubin.a1@parl.gc.ca