Le NPD dénonce la nouvelle directive abusive d'Ottawa au programme de l'assurance-emploi

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

23 OCTOBRE 2013

 

OTTAWA -- Le NPD dénonce formellement la nouvelle directive imposée par le gouvernement conservateur aux chercheurs d'emploi, mesure qui obligerait les chômeurs qui désirent consulter leur propre dossier personnel de faire une demande d’accès à l’information.

 «Comme si le saccage de l’assurance-emploi n’était pas suffisant, les conservateurs forcent les chômeurs à se soumettre à toutes sortes d’exigences farfelues pour simplement faire valoir leurs droits, a indiqué le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’assurance-emploi, Robert Aubin (Trois-Rivières). Maintenant, les chômeurs vont devoir débourser leur propre argent pour accéder à leur dossier personnel. C’est ridicule, couteux et inefficace!»

 Selon cette nouvelle directive, les demandes d'accès au dossier devront être présentées en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, qui prévoit un délai pouvant aller jusqu’à 60 jours avant que le gouvernement fédéral ne réponde. Or, la Commission de l’assurance-emploi accorde seulement 30 jours à un chômeur demandant une révision d’une décision négative.

 «Les conservateurs essaient de prendre les chômeurs au piège en imposant cette nouvelle procédure, a ajouté M. Aubin. Ce n’est qu’un obstacle de plus pour les milliers de chômeurs canadiens qui essaient d’obtenir les prestations auxquelles ils ont droit. Le gouvernement est supposé les aider, pas les punir.»

 

-30-