CRISE DE LA PYRRHOTITE : LE NPD RÉCLAME UNE AIDE IMMÉDIATE

Le 24 février 2014

  OTTAWA – Devant l’ampleur du phénomène et des histoires d’horreur quotidiennes que vivent des milliers de citoyens touchés par la crise de la pyrrhotite à Trois-Rivières et dans une bonne partie de la Mauricie, le NPD demande le versement immédiat d’une aide financière du gouvernement fédéral.

 « Alors que le ministre Lebel  ne cesse de parler de respect des compétences pour ne pas intervenir,  je rappelle qu’il n’existe pas de champs de compétence exclusive pour venir en aide à la population qui vit ce drame. De plus,  les administrations municipales et le gouvernement  provincial réclament  à l’unisson que le gouvernement fédéral  fasse sa part.   L’inertie des conservateurs est insultante pour ces citoyens à bout de ressources », déplore le député Robert Aubin (Trois-Rivières).

 La pyrrhotite attaque les fondations des maisons, des commerces,  des édifices publics et des infrastructures. La catastrophe dépassera largement le milliard de dollars. À titre d’exemple, les coûts de réparation  pour une résidence familiale se situent entre 150 000$ et 175 000$. On compte déjà  1300 foyers aux prises avec ce problème et la tendance nous permet d’affirmer  que 5000 familles pourraient être touchées.

 M. Aubin a présenté un rapport démontrant l’ampleur du problème et l’urgence d’agir. Aux crises financières s’ajoutent aussi des drames personnels et des problèmes de santé physique  et psychologique.  « Cette crise a des répercussions comparables à une catastrophe naturelle et elle est ignorée par les conservateurs depuis trop longtemps», signale M. Aubin.

 « Pour éviter que pareille catastrophe ne se reproduise ailleurs au Canada,  le gouvernement doit aussi  intervenir pour modifier le Code national du bâtiment. Il faut freiner cette crise majeure et tous les paliers de gouvernement doivent travailler ensemble pour y arriver. Nous devons offrir un répit aux victimes le plus vite possible », a conclu le député.