COMPRESSIONS À VIA RAIL: LE NPD LANCE UN APPEL AU GROS BON SENS

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE
2 AOÛT 2012

 

En plus de diminuer de moitié le service ferroviaire dans l’Est-du-Québec, Via Rail songe à retirer le service wagons-lits

GASPÉ – Retirer le service de wagons-lits aux passagers de Via Rail au-delà de Matapédia relève du non-sens, estime le NPD, qui demande à la compagnie de respecter ses clients et de rejeter cette option.

«Via Rail devrait le dire ouvertement si elle veut fermer son service dans l’Est-du-Québec, lance le député Philip Toone (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine). Parce que jusqu’à maintenant, le transporteur fait tout pour se mettre à dos ses clients. Déjà, il a annoncé qu’il coupait la moitié des départs desservant le Bas-St-Laurent et la Vallée-de-la-Matapédia et là, on apprend qu’ils songent à réveiller à 5h du matin les passagers qui s’en vont à Gaspé dans un wagon-lit parce que le service s’arrêtera à Matapédia.»

Rappelons que les changements envisagés viennent à la suite des compressions budgétaires récemment imposées au transporteur ferroviaire par le gouvernement de Stephen Harper. «Les conservateurs ont démontré à plusieurs reprises par le passé qu’ils ne croient pas en l’utilité du service aux passagers par rail au Canada» estime le porte-parole adjoint de l’opposition officielle en matière de transports, Robert Aubin (Trois-Rivières).

«Si la direction de Via Rail fait preuve de gros bon sens, elle verra bien que cette décision nuira aux familles et aux autres passagers qui appréciaient le service de wagons-lits. J’ignore combien l’entreprise croit pouvoir économiser en faisant un tel choix, dit M. Toone, mais il est clair qu’elle se privera de revenus, parce que certains vont décider de faire le trajet autrement qu’en train.»

«Au NPD, on l’a dit et on le répète, il faut investir dans le transport en commun pour qu’il devienne une option intéressante pour les consommateurs. Ces compressions font exactement le contraire. Il est grand temps que le gouvernement fédéral se dote d’une politique pancanadienne de transport en commun, tel que le propose le NPD», conclut Robert Aubin. 


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Martin Roy, attaché de presse, Service au caucus du Québec
418-473-9908 ou martin.roy@parl.gc.ca